top of page

DIMANCHE 18 FÉVRIER 2024 - Marie-Claude BANTIGNY, violoncelle et Karolos ZOUGANELIS, piano

DIMANCHE 18 FÉVRIER 2024

16h

ENTRÉE LIBRE



JOHANNES BRAHMS ET LES SCHUMANN

La rencontre avec Brahms, le 1er octobre 1853, bouleversa littéralement la vie du couple Schumann, tout comme elle fut déterminante pour le jeune Johannes. Une fois encore leur fascination musicale mutuelle se mélangea avec les liens affectifs très forts qui se nouèrent entre eux. Brahms accompagna Robert jusqu'à sa fin tragique quelques mois plus tard et il resta fidèle à Clara jusqu'à la fin de sa vie.


PROGRAMME


Clara Schumann Romance


Robert Schumann

Fünf Stücke im Volkston


Johannes Brahms

Sonate, Op. 78 pour violon (transcrite au violoncelle )

Sonate, Op. 108 pour violon (transcrite au violoncelle)


BIOGRAPHIES


Marie-Claude Bantigny, violoncelle


Marie-Claude Bantigny s'inscrit dans la lignée des prestigieux violoncellistes français auprès de qui elle se forme, tels que Maurice Gendron, André Navarra ou Roland Pidoux (Premier Prix de violoncelle et de musique de chambre du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris). Dirigée par Christian Ivaldi, elle remporte avec le Quatuor Fidelio le Premier Prix du Concours International de Musique de Chambre de Trieste Sergio Lorenzi.

Sa carrière de chambriste et de soliste l'amène à jouer dans les festivals tels que la Roque d'Anthéron, les week-ends musicaux de la Baule, l’Orangerie de Sceaux, Aix en Musique et dans des salles de renommées internationales comme Gaveau, Pleyel, Le Louvre, le Théâtre du Châtelet, l'Opéra Bastille, le Lincoln Center...

Elle se produit en soliste avec l'Orchestre Symphonique Français, les orchestres de Bordeaux, Bayonne, Perpignan, et Colonne, avec lesquels elle interprète les concertos de Haydn, Schumann, Saint-Saëns, Dvořák, le Double concerto de Brahms, Don Quichotte...

Marie-Claude Bantigny participe régulièrement à des enregistrements pour Radio France. Sa discographie comprend La Muse et le Poète, le Premier Concerto pour violoncelle de Saint-Saëns, l'intégrale des Sonates de Beethoven avec Romano Pallottini, le CD réunissant un violoncelle seul et une récitante Je est un autre comprenant la Chaconne de Jean-Sébastien Bach, Invocation d’Éric Tanguy et Hamelin de Laurent Petitgirard.

Un double CD comprenant l'intégrale des Sonates de Johannes Brahms (Sonates, Op. 38, Op. 78, Op. 99 et Op. 108) avec le pianiste Karolos Zouganelis est paru chez le label Paraty (Distribution : Harmonia Mundi). Ce disque a reçu, au printemps 2023, le Clic de Classiquenews :

- « [...] le violoncelle exprime tout dans la pudeur et la sensibilité, éclairant chaque séquence d’une richesse intérieure exceptionnelle. Cette faculté à tout suggérer, à ne rien appuyer est la marque des grands interprètes. »

- « [...] Le chant du violoncelle approchant mieux que la parole, le miracle du dévoilement voire l’accomplissement de la révélation. La réussite de Marie-Claude Bantigny tient à ce don pour l’éloquence dans le secret et l’allusion la plus intime (pudeur filigranée et d’une volubilité captivante dans l’Allegro molto moderato conclusif). Magistral. »

- « [...] le sens des respirations, le souffle qui enchâsse chacune des phrases / mesures incarnées par la formidable violoncelliste, sonnent d’une même justesse. Et ce n’est ni l’Adagio, souple, secret, extatique d’une gravité souple et amoureuse ; ni les deux derniers mouvements (notés « presto »), qui contrediront la réussite totale de ce parcours en terres brahmsiennes. Révérence devant tant d’intelligence et de sensibilité musicales. Du Brahms abouti, poli, fini dans chaque note de chaque portée. Du grand art. »

Son éclectisme l'amène à élargir son répertoire en y ajoutant des compositeurs contemporains tels que Laurent Petitgirard, Éric Tanguy, Guillaume Connesson... Enseignante (titulaire de Certificat d'Aptitude), elle est également violoncelliste solo de l’Orchestre Colonne, ce qui lui confère selon la Presse spécialisée :

––––- sa « personnalité musicale généreuse au style sobre et lumineux » ;

- sa « sonorité profonde et déchirante » ;

- « son jeu intense et authentique qui a touché directement le cœur du public ».


Karolos Zouganelis, piano


Né à Athènes, et donc d’origine grecque, Karolos Zouganelis est formé au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, auprès de Gérard Frémy, Sylvaine Billier, Anne Grappotte, Jean Koerner et Pierre-Laurent Aimard et obtient quatre Premiers Prix. Lauréat de plusieurs concours internationaux en France, en Italie, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Grèce, il se produit dans des salles telles que la Salle Cortot, la Cité de la Musique, la Maison de la Radio, le Théâtre Mogador, le Théâtre de l’Athénée, l’Amphithéâtre de la Bastille, le Théâtre des Bouffes du Nord, le Musée d’Orsay, le Musée Jacquemart–André, ainsi que le Wigmore Hall de Londres, le Konzerthaus de Vienne, le Victoria Hall de Genève, l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia à Rome, le Konzerthaus de Berlin, le Mégaron d’Athènes, le 92nd Street Y de New York... Il effectue des tournées de concerts aux États–Unis et donne des masterclasses dans des universités américaines. Il joue sous la direction de chefs tels que Jeffrey Milarsky , Zsolt Nägy, Janos Fürst, Ivan Fischer, David Robertson et Michael Gielen et est également pianiste officiel du Concours international de chant "Operalia", organisé par Placido Domingo.

Il enregistre pour la Radio et la Télévision en France, en Grèce, en Allemagne et aux États-Unis, et, depuis 2004, il est Professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

bottom of page